PAIN DE SAVON CANNELLE ET ORANGE
  • PAIN DE SAVON CANNELLE ET ORANGE
  • PAIN DE SAVON CANNELLE ET ORANGE
  • PAIN DE SAVON CANNELLE ET ORANGE
  • PAIN DE SAVON CANNELLE ET ORANGE

PAIN DE SAVON CANNELLE ET ORANGE

2,05 €

Un savon artisanal aux propriétés nettoyantes, purifiantes et relaxantes. 100% végétal et réalisé avec la méthode de saponification à froid, pour préserver les propriétés des matières premières.

Quantité

favorite Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
Détails du produit

Le savon cannelle et orange nettoie délicatement tous les types de peau. Ce savon, avec son parfum d’hiver doux et épicé, touchera votre cœur et votre peau… toute l’année !

Les huiles essentielles de cannelle et d’orange sucrée, aux propriétés purifiantes et légèrement astringentes, agrémentent la base d’huiles végétales de ce savon. La touche finale ? Les élégantes décorations sur la surface obtenues par le coulage dans des moules en bois sculpté.

Le pratique format « poche » rend ce savon parfait à associer avec l’un des petits bocaux de la collection de Negozio Leggero pour faire un cadeau à un ami, mais également pratique à emporter en voyage, au bureau ou à l’école.

Ingredients: cocos nucifera oil, aqua, olea europaea oil, elaeis guineesis oil (filière d'approvisionnement certifiée), sodium hydroxide, triticum vulgare flour, cinnamomum zeylanicum leaf oil, citrus sinensis peel oil expressed, daucus carota sativa root extract, cinnamomum zeylanicum powder, limonene*, linalool*, eugenol*, benzyl benzoate*, cinnamal*.

*naturellement présent dans les huiles essentielles 

Format 50 gr - produit soumis à une perte de poids naturelle.

2148
22 Produits

Références spécifiques

Vous aimerez aussi

Commentaires

Pas de commentaire de client pour le moment

Votre commentaire

PAIN DE SAVON CANNELLE ET ORANGE

Un savon artisanal aux propriétés nettoyantes, purifiantes et relaxantes. 100% végétal et réalisé avec la méthode de saponification à froid, pour préserver les propriétés des matières premières.

Votre commentaire